« Toutes les guerres se terminent dans le dialogue »

Ukraine • Alors que la guerre en Ukraine continue de faire rage, l’ancien dirigeant du Parti travailliste Jeremy Corbyn dénonce la posture belliciste bien souvent adoptée avec nonchalance par les responsables politiques, confortablement assis dans leur fauteuil. (Entretien paru dans Solidaire et réalisé par Peter Mertens)

Le PCF en lice pour 32 seconds tours

France • Alors que la coalition pro-Macron «Ensemble!» obtient 25,8% des suffrages. La Nouvelle Union populaire écologique et sociale (LFI, PCF, PS et EELV) regroupe 26,8% des voix contre 18,6% au Rassemblement national.

La guerre en Ukraine révèle un Occident affaibli

International • Certes le bloc « occidental » a fait preuve de cohésion, mais le reste du monde s’est montré plus rétif et a révélé son hésitation à s’engager frontalement dans ce conflit. (Par Michel Rogalski)

Protectionnisme solidaire contre le libre-échange

Europe • En 2021, le Conseil fédéral a abandonné les négociations sur l’accord-cadre avec l’Union européenne, prévu pour chapeauter cinq des accords du paquet des Bilatérales I. Alexander Eniline, co-président du PST-POP, fait le point sur les relations entre la Suisse et l’Europe.

Protéger le delta du Saloum

Sénégal • Avec l’aide de l’EPER, une association se bat au Sénégal pour préserver la mangrove, attaquée par le changement climatique et les mauvaises pratiques.

L’Espagne soutient Rabat sur la question sahraouie

Internatinonal • L’Espagne a dit vouloir soutenir la position du Maroc sur un plan d’autonomie pour le Sahara occidental, alors qu’elle avait toujours prôné la neutralité entre Rabat et les indépendantistes sahraouis du Front Polisario. (Par Elena Rusca)

Après l’échec de Jean-Luc Mélenchon, quelles perspectives?

France • Le candidat de la France Insoumise échoue encore une fois à se hisser au second tour de l’élection présidentielle. Les autres formations de gauche ont très vite été accusées d’avoir provoqué sa défaite. Or, les chiffres montrent que Jean-Luc Mélenchon a surtout peu convaincu au sein de son ancien électorat, dont près de 20% aurait voté à droite en 2022.