Le surréalisme est un mouvement politique

La chronique de Quentin Mouron • Le surréalisme n’a pas simplement été, comme on le dit parfois, un mouvement d’avant-garde, moins encore un «courant littéraire».

Gaza : vers un génocide culturel ?

La chronique de Quentin Mouron • L’Etat Islamique, l’armée russe, Tsahal, autant d’institutions différentes – oui, oui, on sait : pas d’amalgame, aucune comparaison possible, rien à voir, d’un côté des sauvages, de l’autre la civilisation, etc. – au service d’un projet commun: la négation de l’héritage et de la spécificité d’un peuple.

Aragon, communiste et romancier

La chronique de Quentin Mouron • Chacun des volumes de ce grand cycle vaut que l’on s’y arrête: Les Voyageurs de l’Impériale, Aurélien, Les Communistes, autant d’authentiques romans de gauche.

Pitié pour le camarade Adorno

La chronique de Quentin Mouron • Ses remarques sur l’industrie culturelle de masse, telles qu’on les retrouve dans son texte de 1944 écrit à quatre mains avec Max Horkheimer (La Dialectique de la raison) ou dans son recueil d’aphorismes paru en 1951 (Minima moralia), semblent plus que jamais d’actualité.

Palestine : vers le retour des exorcistes

La chronique de Quentin Mouron • Le mot «mais» tend, en période de crise, par se muer en insulte suprême. Celui qui le prononce est toujours soupçonné de sympathies inavouables, d’intelligence avec l’ennemi.

À qui appartient le Niger ?

La chronique de Quentin Mouron • Sphère d’influence. L’expression est rapidement devenue le symbole de toutes les calamités dont on pensait, naïvement, s’être débarrassé en entrant dans le 21e siècle : colonialisme, impérialisme, racisme.

Comment remplacer vos clients pauvres par des gens bien ?

La chronique de Quentin Mouron • Vous avez l’intention d’ouvrir un restaurant au centre-ville de Lausanne, mais vous ne savez pas comment faire pour éviter d’attirer des familles de pauvres et des étudiants désargentés ?

Portrait du néo-rural

La chronique de Quentin Mouron • Le néo-rural ne vit pas en autarcie, il n’a rien à voir avec un survivaliste américain.